Les types de contrat

Contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un·e employeur·euse et un·e salarié·e. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir un diplôme d’État (Licence, Master…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Il est accessible :

  • aux jeunes âgé·e·s de 16 à 25 ans révolus (30 ans en Région Grand Est à titre expérimental),
  • à certains publics au-delà de 25 ans (les apprenti·e·s préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleur·euse·s handicapé·e·s, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise).

Important : La Région Grand Est, depuis le 1er janvier 2017, offre la possibilité d’entrer en apprentissage jusqu’à 30 ans.

Pour plus d’informations : www.alternance.emploi.gouv.fr

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un·e employeur·euse et un·e salarié·e. Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Il est accessible :

  • aux jeunes âgé·e·s de 16 à 25 ans révolus afin de compléter leur formation initiale,
  • aux demandeur·euse·s d’emploi âgé·e·s de 26 ans et plus,
  • aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • aux personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé (contrat unique d’insertion - CUI).

Pour plus d’informations : www.alternance.emploi.gouv.fr

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation vise à favoriser l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des salarié·e·s au travers d’un parcours de formation individualisé alternant enseignements théoriques et activité professionnelle. Cette formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. Elle peut intervenir pour abonder le compte personnel de formation.

Pendant cette période, le·la salarié·e est rémunéré·e normalement ou perçoit une allocation de formation égale à 50 % de son salaire si les actions de formation professionnelle se déroulent hors temps de travail.

travail-emploi.gouv.fr/emploi/maintien-dans-l-emploi/article/la-periode-de-professionnalisation

X

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus