Les types de certification

Les diplômes nationaux : licence, master, doctorat (LMD)

Les diplômes nationaux sont habilités par le ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Les titres d’ingénieur·e·s

logoL’école d’ingénieur·e·s du Cnam (EICnam) propose des diplômes d’ingénieur·e·s habilités par la Commission des titres d’ingénieur·e (CTI). Les formations d’ingénieur·e·s sont proposées dans plusieurs spécialités et peuvent être suivies en cours du soir, en formation continue, en alternance.

Les titres à finalité professionnelle enregistrés au RNCP

Les titres RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) sont des certifications à finalité professionnelles reconnues dans leur spécialité par l’État et les partenaires sociaux. Ces titres sont enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles sur demande du Cnam.

Les certifications enregistrées au RNCP sont classées par niveau :

  • niveau I (Bac+5) : cadre supérieur·e,
  • niveau II (Bac+3/Bac+4) : cadre opérationnel·e,
  • niveau III (Bac+2) : technicien·ne supérieur·e.

Leur création fait l’objet d’un arrêté au Journal officiel. Chaque certification est décrite en termes d’activités visées et compétences évaluées. Cette description publiée sur le portail gouvernemental de la CNCP : www.cncp.gouv.fr.

Les diplômes et certificats d’établissement

Ce sont des formations propres à l’établissement, de niveau Bac+2 à Bac+5, qui ont des conditions d’accès et des modes d’organisation spécifiques.

  • Mastères spécialisés (label Conférence des grandes écoles)
  • Certificats professionnels: ils sanctionnent des formations de courte durée et s’adressent à un public de niveau Bac. Ils constituent une première étape vers un diplôme de niveau III (Bac+2).
  • Certificats de compétence: ils sanctionnent des formations de courte durée et s’adressent à un public ayant déjà suivi un parcours Bac+2. Ces formations sont ciblées sur un champ professionnel spécifique et peuvent répondre à des besoins de spécialisation ou de formation complémentaire. Certains certificats de compétence peuvent correspondre à une partie d’un cursus diplômant de niveau II (Bac+3/Bac+4).
  • Certificats de spécialisation: ils sanctionnent des formations de courte durée, professionnalisées et ciblées, qui peuvent répondre à des besoins de spécialisation ou de formation complémentaire. Ils s’adressent à un public de niveau Bac+4 et font l’objet de conditions spécifiques d’accès. Certains certificats de spécialisation peuvent correspondre à une partie d’un cursus diplômant de niveau I (Bac+5).
X

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus